Le burnout

Mis à jour : 29 avril 2019


Le burnout, c’est quoi exactement ?


En 1980, les docteurs Freudenberger et Richelson donnent une première définition du burnout :

« Un état de fatigue chronique, de dépression et de frustration apportés par la dévotion à une cause, à un mode de vie, ou une relation, qui échoue à produire les récompenses attendues et conduit en fin de compte à diminuer l’implication et l’accomplissement du travail ».

Dans les années 2000, la docteur Christina Maslach explore le développement de ce comportement qu’elle appelle le « syndrome d’épuisement professionnel ». Elle évalue une progression des symptômes par paliers successifs dans le temps.



Les 3 dimensions du burnout :

  • Le burnout commence avec l’épuisement émotionnel. Il se traduit par une perte d’énergie physique et psychique, la sensation d’être vidé de l’intérieur. La forte motivation qui était le moteur au début du travail (de la mission) a disparu. La personne n’arrive plus à faire ce qu’elle faisait avant.

  • La phase suivante est la dépersonnalisation. Elle se caractérise par une attitude impersonnelle et détachée vis-à-vis des clients, patients, public ou collègues qui deviennent comme des choses ou des objets. La personne ne se sent plus concernée.

  • La 3ème phase est la réduction de l’accomplissement personnel. La personne perd l’estime de soi et dévalorise son travail. Elle se sent incapable et doute qu’elle ait les compétences pour l’accomplir.

Le burnout n’est pas comme une maladie qui se déclenche soudainement, c’est le résultat d’un long processus. Si rien n’est fait pour arrêter la dégradation lente du comportement physique et mental, il deviendra de plus en plus difficile de s’en sortir.


Gare au déni


Vos proches et vos collègues vont tenter de vous prévenir. Soyez attentifs aux mises en garde de votre entourage. Ce « regard extérieur », s’il se répète régulièrement, doit vous alerter que quelque chose ne tourne pas rond.

Un stress important s’est installé et semble faire partie de votre quotidien. Et en y prêtant attention, vous avez l’impression que vos ressources internes semblent s’épuiser (« Je ne sais pas si je vais tenir le coup »).

C’est peut être le moment de faire un point sur vous-même :

  • Une nuit de sommeil ne vous repose plus ? Vous terminez le weekend aussi fatigué que s’il n’avait pas eu lieu ? Vous ne pensez plus qu’au travail ?

  • Vous êtes devenu irritable et cynique avec tout le monde ?

  • Vous avez du mal à vous concentrer, votre mémoire vous joue des tours, vous commettez des erreurs ?

  • Vous pensez ne plus être assez compétent pour faire votre travail ?

Si vous répondez « oui » à au moins une de ces questions, il est temps de réagir.


Parlez-en à votre responsable hiérarchique


Il n’est pas toujours possible de diminuer la charge de travail. En revanche, il est tout à fait possible de changer l’approche mentale que vous avez de votre travail.


La Programmation Neuro Linguistique peut vous y aider


Ensemble, nous reviendrons sur votre volonté première, celle qui vous a fait choisir le métier que vous exercez. Et vous découvrirez comment et pourquoi vous avez perdu de vu vos valeurs, celles qui ont alimentées votre motivation.

Quelques séances de PNL pour retrouver un fonctionnement et une attitude moins stressante au quotidien.

Ce sera comme passer la vitesse supérieure quand on conduit une voiture : Le moteur redescend en régime tout en gardant la même vitesse.


© AC Consultant - Christian AUDISIO - www.acconsultant.fr

Contact

Strasbourg et alentours

Sur rendez-vous

Séances à domicile

​​

Tél : 07 69 24 20 74

Email : contact@acconsultant.fr

© AC CONSULTANT